L’Objectif du Développement Durable 12 : Établir des modes de consommation et de production durables

Jorge Luis Filio Flores*

Dans cet article on va faire référence á un bout de l’ODD12 pour offrir des possibles solutions pour leur réalisation :

12.5 D’ici à 2030, réduire considérablement la production de déchets par la prévention, la réduction, le recyclage et la réutilisation

Un citoyen, gouvernement ou entreprise responsable avec la société et l’environnement, savent quelles sont les bienfaits de prendre décisions en faveur de la récupération des matériaux. Mais on doit enseigner á la majorité des consommateurs « Quelles sont les bienfaits de recycler ? »

Il y a quatre bienfaits principaux de la gestion soutenable des matériaux:

  • la préservation des ressources (de l’eau, des combustibles et matériaux non renouvelables)
  • la réduction de la pollution (de toxiques et gaz á effet de serre, et pourtant la réduction des risques a la santé)
  • la création de valeur économique et sociale (traduis en la création d’emplois grâce aux activités de récupération des matériaux)

D’entre autres avantages commerciaux du recyclage on trouve les suivants: les couts opératives diminuent á long terme, les avantages compétitives augmentent, le produc et les processus s’optimisent, les conditions de lieu de travail améliorent, l’image médiatique et le profil publique améliorent et pourtant, la confidence des gouvernements augment aussi.

Cependant, on doit noter que la réduction des ressources jamais doit influencer négativement la production. Dans ce sens, les entreprises doivent décider quelle est la meilleur alternative d’accord aux diffèrent variables. Selon de la hiérarchie de la gestion des résidus, les suivants sont une priorité –en ordre-: réduire, réutiliser, recycler, récupérer et déposer. Le bout de cette hiérarchie est de réduire la pollution et prendre avantage des ressources. Le nouveaux standard de cycle de vie doit obéir la hiérarchie: les matériaux non consommées d’un produit sont réutilisés pour fabriquer un autre produit (de la même ou diffèrent qualité que l’original) ; s’il n’est pas possible de recycler, donc il faudrait réincorporer les déchets au flux naturelle des matériaux (biodégrader).

Hiérarchie de gestion de résidus (en anglais)

Quand on choisit recycler, on trouve différent maniérés de transformer les déchets en quelque chose nouveaux: matériel pour un produc plus avancée en technologie et qualité (sur-cycler), matériel pour un produc moins avancée et de moins qualité (contre-cycler) ou simplement les matériaux nécessaires pour générer le même produit une autre fois (recycler).

Pour le consommateur, il est claire que non tous ont le temps, la créativité ou les connaissances pour réutiliser les résidus, ou peut-être en leur localité il n’existe pas un système de récollection que classifie les déchets, et beaucoup moins un centre de recyclage. D’avant cette problématique en laquelle le consommateur-loin de gagner comment est fait par un entreprise- perte ressources et temps pour réaliser le recyclage des certains déchets. Donc la responsabilité du gouvernement, en ces différents niveaux, est de donner les conditions pour la société d’être plus responsable en question de gestion de résidus.

Il est claire que les campagnes de recyclage ne sont pas suffisantes, on doit faire connaitre au publique généraux que le recyclage n’est pas la seule ni la mieux façon pour réduire les impacts de leur consommation. L’éducation et la sensibilisation sont essentiaux et la meilleure forme de réaliser l’ODD12 car ils créent conscience sociaux sur les habitudes de consommation.

*jorge-ff @hotmail.com

Dejar un comentario

nombre

correo electrónico (no publicado)

sitio web


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.