La ONU pide un replanteamiento económico urgente por el aumento acelerado de la explotación de recursos

El rápido aumento de la extracción de materiales es el principal culpable del cambio climático y la pérdida de biodiversidad, un problema que solo empeorará a menos que el mundo emprenda urgentemente una reforma sistémica del uso de recursos, alertó un informe publicado hoy en la Asamblea de las Naciones Unidas para el Medio Ambiente.

Le GIEC met en garde contre le changement climatique

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) définit les impacts de changement climatique des systèmes naturelles et humaines selon des prédictions d’haute, moyen et basse fiabilité pour des scénarios d’augmentation de température moyenne globale de 1.5 ºC et de 2ºC. Il faut retenir des concepts clefs pour mieux comprendre le fameux « Rapport 2018 » du GIEC, laquelle a été le plus alarmante. Ces concepts sont les suivantes : RFC-raisons pour s’inquiéter (Reasons for Concern en anglais), AR5-Cinquième rapport d’évaluation, SLR-hausse des niveaux des mers (Sea level rise), etc.